Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 18:45

P1010171.jpgVoici quelques idées de recettes à faire avec des fèves :

Fèves au lard caramélisé

Fèves au piment

Fèves à la mode de Touraine

Fèves Kemoun

Et après ça, vous n'aurez plus aucune raison de dire que vous ne saviez pas.

Odile

Partager cet article
Repost0
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 05:49

P1080998-1.jpgCe soir, dans le panier, il y a du céleri et vous vous demandez certainement ce que vous pouvez faire avec du céleri. Pas de panique, Isabelle et Patrick ont la réponse :

Tout d'abord, émincez les feuilles du cèleri vert, faites-les fondre dans une poêle avec une bonne cuillère à soupe d'huile d'olive et un peu de beurre tout doucement.
Ajoutez 2 verres de riz et un tout petit peu d'eau, couvrez juste pour que ça n'attache pas au fond.

Au bout de 10 minutes recouvrez d'eau jusque 2 cm au dessus du riz et laissez cuire doucement.

Juste un peu avant la fin de cuisson ajoutez du  saumon fumé émincé et poursuivez la cuisson quelques instants, un peu de sel suffit car le saumon est déjà salé .
Cette recette s'accommode bien avec une viande blanche ou encore mieux avec un bon saumon frais.

Les cotes de cèleri sont à émincer et  à garder au congélateur pour utiliser en court bouillon ou en soupe  ou pour les moules lors d'une prochaine fois .

Bonne dégustation à tous !

Isabelle et Patrick

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 07:36

P1090869-1.jpgVoici une recette qu’Isabelle a préparée :
Encore des patates, des côtes de bette, des navets…
« MELI MELO DES LEGUMES QUE J'AIME PAS TROP OU PLUS TROP »
Ingrédients :
1 botte de côtes de bette
4 navets moyens ou 2 gros
1 oignon
1 kg de pommes de terre
200 gr de lardons fumés
25 cl de bouillon de légumes ou volaille déshydraté bio
2 carrés frais aux fines herbes
1 petit verre de lait  (environ 10 cl )

Nettoyez les côtes de bette,  coupez en tronçons et ne faire cuire que les côtes .
Pendant la cuisson des côtes, épluché et couper en fine lamelles les navets et pommes de terre.
Dans un plat à gratin y placer les navets,  les pommes de terre en mélange, au dessus l'oignon émincé et les lardons fumés (c'est encore meilleur si on peut rissoler les oignons et lardons).
Après avoir égoutté les côtes de bette, placez-les au dessus du mélange.
Ajoutez les 25 cl de bouillon de légumes (ou volaille ) très chaud, enfournez à 180 ° pendant 30 mn  A mi-cuisson, ajoutez les 2 carrés aux herbes dans le lait.
Voilà c'est fait !

Isabelle R

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 09:11

Si vous trouvez que cuire des betteraves, c'est long, essayez cette recette :

Chaud-froid de betteraves crapaudines et vous verrez, votre vie va changer.

Si vous n'êtes pas convaincus, vous pouvez aussi essayer celle-là : Smoothie betteraves....

Bon dimanche

Odile

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 14:56

Ceux qui ont participé à la gestation de l'amap, se rappellent sans doute la scène primitive, dans un bistrot auréolé de mousse, et le risque majeur apparu à l'écho-panique : « il pourrait y avoir des navets dans le panier ? » Patatras ! On avait cru tout prévoir, que le rouge d'hiver ( celui des carottes, des betteraves crues ou cuites (il en faut pour tous les goûts, ) du chou, des oignons … n'était pas le rouge d'été des tomates, des poivrons, des fraises, des framboises … mais la blancheur spectrale des navets ? Zappée !
Qu'à cela ne tienne : Isabelle et Patrick ont plus d'un tour dans leur plantoir. Mine de rien, dans le dernier panier, ils nous proposent … des navets dorés !
Un tour de magie : leur texture ferme mais vite fondante à la cuisson, a dû se faire bronzer au soleil du miel d'une ruche ! Ben oui... mais des ruches, ils n'en ont pas ! Non. Mais ils ont des idées et du savoir. Ça vaut bien le pétrole !
Je les ai servis, en accompagnement du poulet,  avec du céleri rave aux pommes fruit … on en redemande.
Echo-rumeur : Elle en parle à son aise, on voit bien qu'elle est à la retraite depuis longtemps, où on trouve le temps, nous, de faire tout ça ? Et bien, dans le principe des vases communiquant ! N'oubliez pas que ce que vous achetez prêt à l'emploi a été préparé, cuit, sous vide ou surgelé, pour le plus grand profit de la grande distribution.
Mais non, il ne faut pas se mettre à gérer un « City  Market », seulement avoir un congélateur ! Plus d'insomnies pour composer le menu, plus de courses aux heures de pointe, l'assurance tout risque de manger sain, savoureux et moins cher, qui dit mieux ?

Recettes :
P1070689-1Éplucher les navets et les couper en rondelles . Faire cuire tout doucement dans du beurre en remuant de temps en temps. A mi-cuisson, ajouter sel, poivre, une bonne cuiller à soupe de crème fraîche, un petit moignon de gingembre râpé et une ½ cuiller à café de curry thaï pour légumes ( si on en a!) Laisser au chaud à feu doux jusqu'au moment de servir.

Céleri rave : Éplucher et couper en gros morceaux. Cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'il soit fondant pour le réduire, manuellement en purée . Éplucher les pommes fruit et les couper en gros dés. Faire cuire doucement,en remuant sans les écraser. Les mélanger à la purée de céleri. Saler, poivrer et ajouter un morceau de beurre et des noix concassées .

Un mot sur le gingembre : En ce moment, il fait pâlir d'envie la déesse Shiva : s'il ne dispose que de moignons, il a plus de bras qu'elle !
Avec du basilic et du poivre, il enchante les fraises, il explose de plaisir la soupe aux panais et aux poires … et il est incontournable dans la préparation des recettes ensoleillées d'exotisme. Actuellement, concassé en menus morceaux (mixer) il se congèle très bien et vaut largement, en moins cher, celui qu'on achète en poudre !
Nelly T.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 11:34

Quiche au potiron, lardons & oignons
600g de potimarron
1 gros oignon
25cl de crème semi-épaisse
1 pâte feuilletée
2 oeufs
300 g de lardons
sel et poivre


Préparation :
- Placer la pâte dans le moule à tarte.
- Après avoir précuit le potiron à la poêle, le réduire en purée.
- Faire revenir les lardons et les oignons dans une poêle avec un peu d'huile
- Dans un saladier, mélanger les 2 œufs et la crème, saler et poivrer.
- Incorporer la purée de potiron.
- Mettre les lardons/oignons sur le pâte et recouvrir de la préparation potiron, œufs et crème.
- Mettre au four environ 35 min à 200°.

Risotto potiron, lardons & parmesan
200 g de riz à risotto
2 oignons
200 g de potiron
1 L de bouillon de volaille
2 CS d'huile
100 g de parmesan
150g de lardons
sel et poivre

- Émincer les oignons et les faire revenir dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils soient dorés, saler et poivrer. Mettre de côté.
- Éplucher le potiron et le couper en petits dés. Les faire revenir à feu assez vif dans la poêle. Les garder un peu croquants, saler et poivrer. Mettre de côté.
- Toujours dans la même poêle, chauffer le reste de l'huile et verser le riz dans la poêle. le nacrer en le remuant sans arrêt.
- Verser le bouillon très chaud louche après louche, en attendant à chaque fois que le bouillon soit évaporé avant d'ajouter la louche suivante.
- Après 15 minutes, incorporer le potiron, en remuant délicatement et en continuant à rajouter du bouillon chaud.
- Lorsque le riz est cuit (environ 18 minutes), il doit rester un peu de liquide, sinon en rajouter un peu. Couper le feu, incorporer le parmesan en mélangeant délicatement.
- Ajouter les oignons.

Bon appétit !
Nadège

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:42

J'ai du pourpier dans mon panier,

Et je ne sais pas ce qu'on en fait,

Tiens, voilà une idée !

sur le blog de la Cocotte, je vais cliquer.

 

Le pourpier, c’est pas compliqué. On en trouve en hiver et en été. C’est comme du cresson mais en plus doux, en moins acide. Et ça se cuisine aussi comme le cresson.
Elément incontournable du régime crétois, il se cuisine là-bas, tout comme les épinards.
Coupez les tiges pour ne consommer que les feuilles en salade avec des petites pommes de terre et mettez tiges et feuilles pour en faire une soupe. En 10 minutes, c’est cuit.
Ajoutez-le à une omelette ou une sauce.
Préparez-le comme un pistou. Transformez-le en smoothie avec un yaourt.
Son petit goût très frais, vous allez adorer.

Odile B

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 12:47

Il fallait le voir pour le croire ! Et pourtant je ne m'appelle pas Thomate !
Pour la circonstance, on avait déroulé un tapis mordoré sur le plan incliné qui mène au local, mais, joufflus et rayonnants, ils ont préféré rester blottis dans la remorque de Patrick. Il faut dire que Céline, après avoir veillé à leur conservation, les couvait d'un regard vigilant, avant de les déposer délicatement dans les paniers.
Merci Céline !collage-potirons-photos-Nelly.jpg
Soupe au potiron dunkerquoise
Donc nous avons la chance d'avoir un potiron entier ! Vous reprenez la recette envoyée il y a trois jours. Tout est bon chez elle, y a rien à jeter ! Vous faites la soupe.
En même temps vous préparez des moules marinières. Vous versez la soupe très chaude dans le potiron évidé et, dessus les moules déshabillées de leurs coquilles.
C'est, paraît-il, un plat complet et délicieux ! Bon appétit !
N.B.  Il paraît aussi que les moules de Dunkerque, dont on parle peu, sont très bonnes !
Nelly T.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 10:05

Potimarron-Odile-B.jpgSi, un jour, vous avez la chance d'avoir un potiron entier, invitez quelques amis histoire de leur en mettre plein la vue (avec la famille ça peut marcher aussi) .
Le nombre d'invités peut être proportionnel à la taille du potiron, mais ce n'est pas obligatoire : s'il y en a trop, ça se congèle très bien (sans la soupière) , s'ils trépignent pour en avoir plus , vous les reverrez, la semaine suivante, avec un autre potiron.
Vous décalottez votre potiron, avec une ouverture suffisamment grande pour vous permettre de retirer les pépins et la chair, et de le transformer en soupière. Récupérez aussi la chair de la calotte qui servira de couvercle .
Avec la chair, coupée en gros morceaux, vous faites une soupe à votre manière.
Moi, je fais fondre dans du beurre , des oignons, de l'ail, le potiron et j'ajoute ce que j'ai sous la main : un ou deux poireaux, deux ou trois carottes, une ou deux pommes de terre si besoin d'épaissir, un bouquet garni ou un cube de bouillon bio.
Quand c'est cuit, mixez.
Pour servir : mettre la soupe très chaude dans le potiron évidé, ajouter une cas rase de crème fraîche par personne et parsemez de persil, cerfeuil, coriandre fraîche … selon la cueillette du jour … ou rien, un jour « sans ».
C'est facile et rapide : la soupe peut être préparée au retour du bureau et en surveillant les devoirs du petit dernier. Il suffira de la verser très chaude dans la « soupière » au moment de servir.
N'oubliez pas de prendre une photo, quand ça fume encore !
Nelly T

Partager cet article
Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 15:50

P1060612.jpgEn ce moment, nous avons tout sous la main ... Profitons-en  !
Courgettes vertes ou jaunes, rondes ou allongées, aubergines, tomates, oignons ...
Prenez ce que vous avez sous la main ...
Coupez les courgettes en rondeles et mélangez-les quelques instants avec de l'huile d'olive et de l'ail réduit en pommade
(rapé contre le bord d'une fourchette : c'est parfaitement provençal et facile !)
Dans un plat allant au four alternez les rondelles de légumes dont vous disposez.
Moi, quand j'attends des amis, je prépare la veille, au frais sous cellophane, et je cuis le lendemain : 30 mn à 180° avec sel poivre, herbes de toutes sortes, puis encore 15mn avec tome de chèvre rapée ... et des olives, si ça me chante !
Succés garanti !
Nelly

Partager cet article
Repost0

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche