Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 09:36

 

Collage-manif-O-tera-et-arrachage-carottes-25-octobre.jpg

Le samedi matin 25 octobre, plusieurs amapiens de Lomme de Terre sont venus à l'invitation du réseau Amap 5962, la Confédération paysanne et EELV pour protester contre l'ouverture d'un nouveau magasin o'tera à Saint-André.

Les discussions entre les producteurs qui vendent dans ce magasin et les manifestants ont été âpres, deux choix de société s'affrontant vivement.

Et le samedi après-midi, les mêmes amapiens ou à peu près se sont retrouvés pour arracher les carottes chez Isabelle et Patrick.

Action, réaction ou réaction et action.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 10:05

1-000-vaches.jpg

 

 

 

Il reste une dizaine de places dans le bus au départ de Lille, Fresnes, Arras, L'Arbret, Doullens... inscrivez-vous vite !Faites passer ! On est cap' d'en prévoir un 2e si vous mobilisez les amis, la famille, vos voisins, vos collègues !!

>

Le  28 octobre, neuf militants de la Conf’ comparaîtront devant le tribunal d'Amiens suite aux actions menées sur le site de l’usine des 1000 vaches.

Il y a clairement une volonté de criminaliser l’action syndicale, et de laisser Michel Ramery poursuivre son projet destructeur en toute impunité. Ce sont les lanceurs d’alerte qui sont poursuivis, pendant que l’agriculture s’industrialise aux dépens des paysans et des citoyens, et avec la bénédiction de nos gouvernants. Face à ce deux poids deux mesures, la Confédération paysanne choisit de convoquer officiellement les fossoyeurs de l’agriculture à leur procès. Il se tiendra en même temps que celui de nos militants, devant le tribunal d’Amiens.

Des Fermes, pas des usines !

 

Départ en bus à prix libre

> 7h : Lille (MRES)
> 7h30 : Fresnes les Montauban (Mc Do)
> 7h45 : Arras (cité nature)
> 8h15 : L'arbret sur RN25 (bistrot routier)
> 8h35 : Doullens (supermarché Match)
>
> Retour pour 20 h à Lille
>


> Inscriptions (le plus tôt possible)
> mail : bus1000vaches@gmail.com
> tel : 03 21 24 31 5303 21 24 31 53 
> merci de préciser :
>

  • le nom de toutes les personnes que vous inscrivez
  • l'arrêt
  • un numéro de téléphone

On compte sur vous !

 -- 
 Aline Delpeuch 
 Animatrice régionale 
 Confédération paysanne 59/62 
 40 avenue Roger Salengro 
 62223 SAINT LAURENT BLANGY 
 03 21 24 31 5303 21 24 31 53  
 http://nordpasdecalais.confederationpaysanne.fr 
 
   


> Programme prévisionnel de la journée du 28 :
> 8h00 : Arrivée des tracteurs et vélos en provenance de Notre dame des landes
> 8h30 : Prise de parole des prévenus + point presse
> 9h00 : Entrée dans le tribunal des 9 prévenus
>            Table-ronde sur le Lait
> 9h45 :   Prise de parole de personnalités / soutiens
> 10h15 : Faux procès de l'industrialisation de l'agriculture
>               Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
> 11h00 : Marche dans Amiens
> 11h45 : Retour devant le palais de justice
>               Prise de parole de personnalités / soutiens
>               Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
> 12h30 : Concert des génisses dans l'maïs
> 13h30 : Table ronde sur TAFTA
> 14h15 : Prise de parole de personnalités / soutiens
>               Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
> 15h00 : Temps fort sur l'agriculture paysanne (avant première d'une vidéo)
> 16h00 : Concert de HK et les saltimbanques
> 17h00 : Prise de parole de personnalités / soutiens
>               Sortie des prévenus + prise de parole
> 18h00 : Fin

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:44

1000-vaches-proces.jpgNous devons être plus nombreux pour remplir le bus et soutenir les 6 paysans qui sont convoqués au tribunal !

Inscrivez vous ! bus1000vaches@gmail.com

Suite à l'action sur le site de la ferme-usine des 1000 vaches, nous appelons à une mobilisation le 1er juillet de 8h30 à 14h devant le tribunal d'Amiens.
Un départ en bus est prévu :
7h Lille, rdv devant la MRES (rue Gosselet)
7h30 Fresne les Montauban (devant le Courtepaille)

Gratuit pour les adhérents de la conf
Participation (à préciser ultérieurement) pour les non adhérents.

Inscrivez vous dès maintenant à l'adresse : bus1000vaches@gmail.com
Ce sera le premier acte judiciaire de ce qui s'annonce être le procès de l'industrialisation de l'agriculture.

Pour ceux qui nous demandent plus d'explications, nous plaiderons le report du procès à l'automne pour plusieurs raisons :
- Impossibilité d'organiser les témoignages du procès dans le calendrier juridique imparti
- Un des avocats plaide déjà aux assises ce jour là et n'est donc pas disponible.
Pour autant nous devons être les plus nombreux possibles le 1er juillet prochain à Amiens, notamment pour :
- Soutenir les 6 militants de la Conf' qui sont convoqués
- Il y a toujours un risque que le juge refuse le report
- Profiter de cette tribune médiatique pour exposer au grand jour tout le dossier 1000 vaches

Lors de cette matinée, de nombreuses personnalités du monde syndical, politique et associatif seront présents.
Des tables rondes seront organisées pour que chacun puisse poser toutes ses questions sur ce projet.

Faites passer l'info.

Confédération paysanne 59/62
 SAINT LAURENT BLANGY
03 21 24 31 5303 21 24 31 53
http://nordpasdecalais.confederationpaysanne.fr

Partager cet article
Repost0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 13:22

Samedi 17 mai, l'Amap de Lomme de Terre a répondu à l'appel lancé par de nombreuses associations* mobilisées contre des projets d'immobilier commercial destructeurs de terres agricoles.

Pendant 4 heures, plus de 200 personnes ont marché de Roubaix vers Néchin en Belgique.

Roubaix, c’est là ou se trouve le siège social de l’Association Familiale Mulliez propriétaire des hypers (Auchan, Decathlon, Kiabi, Leroy Merlin, Chronodrive, Boulanger...) et autres fleurons des chaines de la
restauration (Flunch, Pizza Paï) et de l'automobile (Midas, Norauto...). Comme Gérard Depardieu mais depuis bien plus longtemps, de nombreux membres de la famille Mulliez mènent une vie d’exilés fiscaux à Néchin en Belgique.

Et Néchin, c'est où de nombreux membres de la famille Mulliez vivent.

 

Cliquez sur le lien pour lire les articles de la Voix du Nord consacrés à cette marche.

 

 

*Collectifs soutenus par la Confédération paysanne et confrontés à la pression foncière exercée par Auchan :
Collectif Pour le Triangle de Gonesse (Gonesse, Val d’Oise), La Ferme des Bouillons (Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime), SPLF 45, Pour un Site Préservé entre Loire Et Forêt (Saint-Jean-de-Braye, Loiret) et Collectif Voguette84 (Cavaillon, Vaucluse), des représentants d'EELV et du Front de Gauche.

Collage-manif-Roubaix-Nechin2.jpg

Partager cet article
Repost0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 09:58

Emmanule-Giboulot.jpgCliquez sur l'image et acdédez au site de soutien à Emmanuel Giboulot qui risque la prison pour avoir refusé de traiter ses champs avec des pesticides. Le jugement a lieu lunid 24 février. Vite !

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:51

Appel à manifester de la Confédération paysanne :

 

Tous à Nantes le 22 février pour manifester contre l'aéroport de Notre Dame des Landes
L’AÉROPORT C'EST TOUJOURS NON !

Après les avancées obtenues pour les semences paysannes et la ferme des 1000 vaches...il faut faire bouger les choses à Notre-Dame-Des-Landes!!

La Confédération paysanne et EELV organisent un déplacement en Bus pour rejoindre la manif qui aura lieu le 22 février à Nantes contre le projet d’aéroport.

INFORMATIONS pour le bus
Départ le Samedi 22 février vers 2h du matin de Lille. Arrêts à proximité d'Arras et d'Amiens. Retour le dimanche 23 à 7h30 à Lille.
Prix : 40€ tarif de base, 10€ pour les paysans de la Confédération paysanne.
Inscription avant le 12 février au près de la conf' : nordpasdecalais@confederationpaysanne.fr

 

En allant sur le site de la Confédération paysanne, vous pourrez lire également un article sur la fin du projet de l'usine des 1000 vaches.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 09:00

Si vous n'avez pas eu la chance d'assister à notre dernière Assemblée Générale de mi-saison, vous avez raté l'intense suspense à propos de la grande enquête sur les légumes, le discours de Nelly, la belle séance diapos de Vincent, le président et son petit jeu J'aime, j'aime pas.

Les amapiens présents étaient invités à citer 2 choses qu'ils aimaient dans l'Amap et deux choses qu'ils n'aimaient pas.

Voici la liste presqu'exhaustive des propos recueillis par nos deux secrétaires du jour, Claire et Marie-Eve.

Une liste à savourer...

Président au videoprojecteur

J’aime

Potimarron Odile BLe potiron à Halloween

Ramasser les légumes plutôt que désherber
Le potiron, le pourpier
Consommer des légumes produits localement
Soutenir les maraichers
Les distributions où on rigole
La diversité des légumes
Les chantiers
La distribution au soleil
Les topinambours
Participer à la paella
Les fraises
Les carottes quand on les a ramassées
Les tomates
Les carottes
L’ambiance de l’AMAP
Manger des légumes frais
L’ambiance des chantiers
F9028-copie-1.jpgLa distribution car j’aime jouer à la marchande
Les moments de convivialité
Les légumes d’été
J’aime tout, les objectifs, la démarche, l’ambiance, les Ruhant
Soutenir l’agriculture bio, la convivialité
Les tomates cœur de bœuf
Le printemps et l’été pour les légumes
Quand on se retrouve comme aujourd’hui
Les fraises et tous les légumes
Le coté sympa
Les tomates cerise
Faire des soupes et les choux de Bruxelles
Le fonctionnement responsable et convivial
Les filles
La responsabilité et la solidarité
Ce que font nos maraichers
Les betteraves rouges crues et râpées
Reconstruire un nouveau monde, les circuits courts, la relation avec les maraichers
Jouer
J’aimerais qu’il reste des terres agricoles sur la métropole
chantier patates 24 septembre 2013 redim 08Les pommes de terre
Le sens de l’amap, ceux qui ont pris des responsabilités et qui donnent du temps
Le pique nique
La qualité des relations avec Patrick et Isabelle
Venir chercher mes légumes et être accueilli avec le sourire
Le plaisir de la surprise du panier
Les betteraves mais pas les préparer
Nelly
Juste après le chantier le petit verre de jus de pommes
Soutenir les maraichers
Consommer local
Le Blog
Défendre
Construire des relations humaines non marchandes
La crapaudine, le panais
La terre et les paysans sans terre et avec terre

J’aime pas

chantier patates 24 septembre 2013 redim 03Etre prévenue tardivement pour les chantiers
Désherber
Le froid quand on fait les chantiers
Tous les jeudis, trop fréquent
Le chou-rave
Les topinambours
La distribution
Les betteraves
Préparer les potirons, betteraves
Choux de Bruxelles
Quand il n’y a pas beaucoup de monde au chantier
Je n’aime pas voir arriver les dates de chantier car j’ai des problèmes de dos
Les betteraves
Avoir autant de betteraves
Chantier-panais 7483Les panais
Ne pas participer au chantier car pas dispo
Le radis noir
Le désherbage
Je ne peux plus faire de chantier
Les potirons
Le céleri rave
Le pain de sucre
Le céleri
Les contraintes horaires de la distribution (18h 19h30) car j’ai la gym à la même heure
Chantier-panais 7484Les chantiers quand je tombe plusieurs fois dans la boue
Quand il n’y a pas de poireaux
Quand il y a des choux de Bruxelles
Quand les maraichers vont perdre plusieurs hectares.
Les gens qui arrivent en retard
Ceux qui se désengagent
Les Hypermarchés
Les topinambours
Dire que je n’aime pas, je préfère dire « je préfère »
Me casser le pied quand il y a des récoltes
P1060612.jpgLes courgettes et la roquette
Laver la salade
Ce que laissent les légumes au fond des sacs plastique plein de terre.
Ne pas avoir encore participé à un chantier
Quand on se quitte
Les chantiers car j’ai mal au dos
Quand je suis en retard à la distribution

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 09:52

Manif usine mille vaches 60Comment mieux résumer l'objectif de cette manifestation ? Certes, protéger du bétail, l'environnement, le monde paysan, notre alimentation et donc notre santé...
Oui, mais aussi revendiquer ce qui nous distingue de la sauvagerie sans contrôle qui a ses limites, même dans le comportement animal : l'humanité en chacun de nous , qui nous permet de penser, de parler, de faire des choix et dire oui, ou non à ce que le pouvoir démesuré dont nous disposons peut mettre en place.
Sur le parking, 400 voitures. Au dessus d'un sol ocre, meurtri par les engins, un ciel bleu, un vent léger et du soleil.
Un bouquet coloré de drapeaux flotte au dessus des têtes : le jaune de la Confédération Paysanne, le vert de EELV, le rouge du PCF et les couleurs variées des associations, présentes en nombre. Du rose ? Ah non ! Nous avons cherché partout : y en avait pas !
De nombreuses prises de parole ne mâchant pas leurs mots, des élus n'hésitant pas à se "mouiller".
Sur le site même de "l'usine", des manifestants déguisés en vache s'allongent sur le sol, préfigurant l'espace dont disposeront les animaux, condamnés à vie pour les fautes commises au nom du pouvoir de la finance.
Au retour, les jambes faiblissent. Isabelle accepte de m'accompagner dans la camionnette sono. Tympans au bord de l'explosion, chaleur pour cuisson tout juste saignante,
mais au bout du chemin : la liberté !
Une manif à maintenir l'espoir en vie. Merci à ceux qui s'engagent à ce point pour dire non, nous entrainant à leur suite, nous, consommateurs pour poursuivre un mouvement de masse. Un intervenant déclare :  " Son lait, Ramery il faudra qu'il se le boive !"  A bon entendeur ...
La prochaine fois ... Paris ?
Nelly Thienpondtcollage-manif.jpg

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 10:02

Jeudi 12 Septembre à Erquinghem-Lys
(près d'Armentières, sortie 9 sur l'A25)
Rendez-vous à 10h00 sur la place de l'église
(contacts sur place  : 06 07 95 68 88 / 06 52 20 34 74 / 07 81 23 88 74)
Petite restauration sur place

 

ALORS QUE LA CONSTRUCTION A DÉMARRÉE,  C'EST LE MOMENT OU JAMAIS D'AGIR POUR STOPPER CE GRAND PROJET NUISIBLE ET INUTILE !

Le projet du groupe Ramery, c'est une usine de 1000 vaches laitières (8 millions de litres par an) dans la Somme près d'Abbeville avec un méthaniseur de 1,5  MegaWatts. Ce projet est un prototype que le groupe a l'ambition de vendre ensuite ailleurs. Alors que la dérégulation de la production met à mal le secteur, il faut aujourd'hui choisir  :

42 000 FERMES LAITIÈRES ET 100 000 EMPLOIS AUJOURD'HUI OU 3 000 USINES ET 30 000 SALARIÉS DEMAIN  ?

Nous devons empêcher ce type de projet qui représente tout ce contre quoi la Confédération paysanne se bat, avec le soutien de nombreux citoyens et associations, depuis sa création  : compression et précarisation de l'emploi, accaparement du foncier, barrières à l'installation, destruction de l'environnement, dévitalisation des territoires, industrialisation sans limite de l'agriculture.

CONCENTRER L'ÉLEVAGE =
+ de risques sanitaires (pandémies, tuberculose, ESB...)
+ de pollution des nappes et cours d'eau
+ de dépenses publiques (indemnisation/traitement)
+ de vaches hors-sol sur du béton
+ de soja OGM importé
- de prairies et de beaux paysages

L'emploi et la vie rurale menacés. Cet investisseur se targue de pouvoir proposer son lait au prix du marché mondial quand nous en revendiquons près du double pour préserver des emplois agricoles et ruraux et de la vie dans les territoires  ! Et deux laiteries coopératives seraient prêtes à le lui acheter...
Pour arriver à ses fins, environ 3000  ha lui sont nécessaires pour épandre le digestat de son méthaniseur, qu'il acquiert en rachetant des parts de sociétés agricoles, contournant ainsi les dispositifs de contrôle sensés limités l'agrandissement des exploitations agricoles. Selon nos sources, Ramery contrôlerait déjà plus de 1 000  ha et arpenterait la région pour s'approprier toutes les terres disponibiles, qu'il achète à prix d'or, empêchant ainsi les jeunes paysans de s'installer. Et on nous fait miroiter la création d'à peine une dizaine d'emplois  ! L'agriculture française, c'est déjà 4 «  Florange  » par mois  !  Mais avec la dispersion ce plan social permanent, on fait mine de ne pas voir l'hémorragie des campagnes. L'industrialisation de l'agriculture fait disparaître des emplois au détriment des citoyens et contribuables.
Et que penser de l'impact sur le tourisme en ce lieu proche d'une des plus belles baies du monde  ?
La santé et l'environnement sont aussi en danger. Même si les rejets du méthaniseur sont déclarés «  acceptables en termes toxiques et cancérigènes  », il y aura dans cette concentration animale, épidémies, abattages en masse, mutation incontrôlable de virus, utilisation d’antibiotiques augmentant l’«  antibio-résistance  » . Ces bêtes seront élevées hors-sol. Pour les nourrir, au lieu des pâtures et de l'herbe qui est l'alimenation des ruminants, elles ingéreront principalement maïs et tourteau de soja OGM importé.
Le méthaniseur, prétendument agricole malgré sa taille, sera exempté des normes de sécurité industrielle : tant pis pour les accidents ! Il recevra des matières fermentescibles multiples mais pas seulement des déchets car les exemples Allemands montrent une incorporation massive et quasi-systématique de maïs. Des terres qui produisaient auparavant la nourriture des hommes et du bétail serviront dorénavant aux «  cultures énergétiques  »  ! Ces substrats seront récoltés dans un rayon de 1 1 0 km. Les riverains supporteront le va-et-vient, et payeront pour la réfection des chaussées dégradées . Certains épandages étant à étant à 40 km, le bilan carbone est probablement défavorable (bilan absent du projet auquel l'État a donné une autorisation) .
Les finances publiques détournées
C’est avec des subventions publiques que M. Ramery (soutenu par des amis influents) prétend s’installer alors que la population le refuse ! En effet, grâce au tarif de rachat subventionné de l'électricité produite par méthanisation et à l'attribution de marchés publics de collecte des déchets verts, le projet de cette entreprise serait économiquement viable.
Si le but du gouvernement actuel est l'agro-écologie et la redistribution des aides en faveur de l'emploi alors ce projet doit être stoppé.

Nous devons être les plus nombreux possible pour empêcher ce type de projet de voir le jour !

Confédération Paysanne Nord-Pas-de-Calais
40, avenue Roger Salengro
62223 Saint Laurent Blangy
Tel/Fax : 03.21.24.31.53
http://nordpasdecalais.confederationpaysanne.fr

Partager cet article
Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 07:21

Ce midi, comme je devais aller au marché de Wazemmes, j'ai porté à Jean Charles son panier, oublié la veille. Mon jour de chance : une place libre juste en face d'une entrée latérale du marché couvert ! J'arrête le moteur, et là sueurs froides : A 2 Pas, un étal de légumes et fruits ! Non ! Etourdie comme je suis, j'aurais trouvé le moyen de me garer devant « Vert'tige » ? le vertige je l'ai, grave !
On se calme ! Le cageot de légumes est toujours dans ma voiture et je suis bien à côté du marché, pas dedans ! Sauf qu'à deux pas, sur le trottoir d'en face, des fruits et des légumes ont poussé . Je n'avais même pas vu qu'on les avait semés !
Curieuse, je m'approche : les pommes de terre, ensachées, ont une allure boutonneuse : rien de grave, elles sont nouvelles, une petite poussée d'acné !
Agria, Ditta, Pompadour ? Oh ! là, vous m'en demandez trop : elles ont beau afficher : « Provenance France » elles sont sans papiers et sur le trottoir à peine arrivées .
Le reste n'est que « châteaux » en Espagne …
Pauvre « cœur de ville » gros comme un marché, vivant, cosmopolite, j'ai mal au cœur à en vomir, pour toi.
Nelly T

Partager cet article
Repost0

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche