Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Houmous de carottes de Véronique T

Ingrédients

  • 500 g de carottes
  • 1 boîte de pois chiches (265 g)
  • 1 grosse c. à s. de tahineh
  • 50 g d'huile d'olive + un peu
  • 1 petite gousse d'ail
  • 1 citron
  • Coriandre, cumin, curcuma
  • Herbe fraîche (ciboulette, coriandre...)
  • Sel


Préparation
Faire rôtir les carottes au four. Les laisser tiédir.

Dans le bol du blender, réunir les carottes cuites, les pois chiches égouttés (conserver un peu de jus), le tahineh, l'huile d'olive, la gousse d'ail écrasée, le jus du citron, 1 demi-cuillerée à café de coriandre, cumin et curcuma, du sel.

Mixer. A ce stade, la préparation comporte encore des morceaux et est un peu sèche. Ajouter 2 ou 3 cuillerées à soupe de jus des pois chiches. Racler les parois du bol et mixer à nouveau. Vérifier si la consistance est bonne. Rajouter éventuellement un peu de jus et prolonger le mixage jusqu'à obtenir le résultat voulu.

Débarrasser le contenu du bol dans un petit saladier. Verser par-dessus un filet d'huile d'olive et parsemer de ciboulette hachée.

Le Pounti d'Amélie

Si vous ne savez pas comment utiliser le vert des blettes, Amélie vous donne cette recette qui lui vient de son mari auvergnat.

Pour 8 personnes

Préparation : 20 min - Cuisson : 1 h

300 g de chair à saucisses, 250 g de vert de blettes, 250 g de pruneaux dénoyautés, 150 g de farine, 6 oeufs, 50 g d'orties, 100 g de restes de rôti ou potée, 30 cl de lait, 1 gousse d'ail, 1/2 bouquet de ciboulette, 1/2 bouquet de persil, 1 gros oignon blanc, sel et poivre du moulin.

Préchauffez le four à 180°c (th.6). Hachez grossièrement au couteau les restes du rôti. Rincez toutes les herbes. Hachez-les finement au couteau. Placez-les dans un saladier. Ajoutez l'oignon et l'ail épluchés et hachés, la chair à saucisses et les restes de rôti. Incorporez la farine, les oeufs et le lait. Salez, poivrez et malaxez. Tapissez un plat à gratin de papier sulfurisé et versez-y la préparation. Parsemez-la avec les pruneaux dénoyautés et enfournez pour 1 h. Servez tiède ou froid, en tranches avec une salade.

Amélie D

 

Le riz se met au vert

Que faire avec du céleri ?

Tout d'abord, émincez les feuilles du cèleri vert, faites-les fondre dans une poêle avec une bonne cuillère à soupe d'huile d'olive et un peu de beurre tout doucement.
Ajoutez 2 verres de riz et un tout petit peu d'eau, couvrez juste pour que ça n'attache pas au fond.

Au bout de 10 minutes recouvrez d'eau jusque 2 cm au dessus du riz et laissez cuire doucement.

Juste un peu avant la fin de cuisson ajoutez du  saumon fumé émincé et poursuivez la cuisson quelques instants, un peu de sel suffit car le saumon est déjà salé .
Cette recette s'accommode bien avec une viande blanche ou encore mieux avec un bon saumon frais.

Les cotes de cèleri sont à émincer et  à garder au congélateur pour utiliser en court bouillon ou en soupe  ou pour les moules lors d'une prochaine fois .

Bonne dégustation à tous !

Isabelle et Patrick

 

 

« MELI MELO DES LEGUMES QUE J'AIME PAS TROP OU PLUS TROP »
Ingrédients :
1 botte de côtes de bette
4 navets moyens ou 2 gros
1 oignon
1 kg de pommes de terre
200 gr de lardons fumés
25 cl de bouillon de légumes ou volaille déshydraté bio
2 carrés frais aux fines herbes
1 petit verre de lait  (environ 10 cl )

Nettoyez les côtes de bette,  coupez en tronçons et ne faire cuire que les côtes .
Pendant la cuisson des côtes, épluché et couper en fine lamelles les navets et pommes de terre.
Dans un plat à gratin y placer les navets,  les pommes de terre en mélange, au dessus l'oignon émincé et les lardons fumés (c'est encore meilleur si on peut rissoler les oignons et lardons).
Après avoir égoutté les côtes de bette, placez-les au dessus du mélange.
Ajoutez les 25 cl de bouillon de légumes (ou volaille ) très chaud, enfournez à 180 ° pendant 30 mn  A mi-cuisson, ajoutez les 2 carrés aux herbes dans le lait.

Voilà, c'est fait !

Isabelle R.

 

 

Quiche au potiron, lardons & oignons
600g de potimarron
1 gros oignon
25cl de crème semi-épaisse
1 pâte feuilletée
2 oeufs
300 g de lardons
sel et poivre


Préparation :
- Placer la pâte dans le moule à tarte.
- Après avoir précuit le potiron à la poêle, le réduire en purée.
- Faire revenir les lardons et les oignons dans une poêle avec un peu d'huile
- Dans un saladier, mélanger les 2 œufs et la crème, saler et poivrer.
- Incorporer la purée de potiron.
- Mettre les lardons/oignons sur le pâte et recouvrir de la préparation potiron, œufs et crème.
- Mettre au four environ 35 min à 200°.

Risotto potiron, lardons & parmesan
200 g de riz à risotto
2 oignons
200 g de potiron
1 L de bouillon de volaille
2 CS d'huile
100 g de parmesan
150g de lardons
sel et poivre

-

 

Émincer les oignons et les faire revenir dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils soient dorés, saler et poivrer. Mettre de côté.
- Éplucher le potiron et le couper en petits dés. Les faire revenir à feu assez vif dans la poêle. Les garder un peu croquants, saler et poivrer. Mettre de côté.
- Toujours dans la même poêle, chauffer le reste de l'huile et verser le riz dans la poêle. le nacrer en le remuant sans arrêt.
- Verser le bouillon très chaud louche après louche, en attendant à chaque fois que le bouillon soit évaporé avant d'ajouter la louche suivante.
- Après 15 minutes, incorporer le potiron, en remuant délicatement et en continuant à rajouter du bouillon chaud.
- Lorsque le riz est cuit (environ 18 minutes), il doit rester un peu de liquide, sinon en rajouter un peu. Couper le feu, incorporer le parmesan en mélangeant délicatement.
- Ajouter les oignons.

Bon appétit !
Nadège
 

Potimarron Odile B

Soupe de potiron

Si, un jour, vous avez la chance d'avoir un potiron entier, invitez quelques amis histoire de leur en mettre plein la vue (avec la famille ça peut marcher aussi) .
Le nombre d'invités peut être proportionnel à la taille du potiron, mais ce n'est pas obligatoire : s'il y en a trop, ça se congèle très bien (sans la soupière) , s'ils trépignent pour en avoir plus , vous les reverrez, la semaine suivante, avec un autre potiron.
Vous décalottez votre potiron, avec une ouverture suffisamment grande pour vous permettre de retirer les pépins et la chair, et de le transformer en soupière. Récupérez aussi la chair de la calotte qui servira de couvercle .
Avec la chair, coupée en gros morceaux, vous faites une soupe à votre manière.
Moi, je fais fondre dans du beurre , des oignons, de l'ail, le potiron et j'ajoute ce que j'ai sous la main : un ou deux poireaux, deux ou trois carottes, une ou deux pommes de terre si besoin d'épaissir, un bouquet garni ou un cube de bouillon bio.
Quand c'est cuit, mixez.
Pour servir : mettre la soupe très chaude dans le potiron évidé, ajouter une cas rase de crème fraîche par personne et parsemez de persil, cerfeuil, coriandre fraîche … selon la cueillette du jour … ou rien, un jour « sans ».
C'est facile et rapide : la soupe peut être préparée au retour du bureau et en surveillant les devoirs du petit dernier. Il suffira de la verser très chaude dans la « soupière » au moment de servir.
N'oubliez pas de prendre une photo, quand ça fume encore !
Nelly T

 

Soupe  Poire-Panais

( non pas panée, une poire ça a une queue, mais vous lui avez déjà vu des nageoires ?)
une patate douce
un panais
une poire
un petit morceau de gingembre, et
un soupçon de cannelle ....
sel et poivre,
Mixer jusqu'au velouté, et si l'on souhaite, dans l'assiette ... un peu, beaucoup, passionnément.... de crème fraîche !!!
On n'a pas de patate douce mais plusieurs panais et une patate rugueuse ... ça doit le faire !

La copine qui l'a goûtée chez une copine, m'a dit que c'était un délice !
Bon appétit
Nelly

 

Concombre-a-la-mode-de-Lucette.JPGConcombre à la mode de Lucette
Eplucher le concombre en laissant des filaments verts pour faire joli et couper en fines rondelles.
Couper 1/2 poivron en morceau (s'il est rouge, c'est encore plus joli)
1 oignon de taille moyenne  ou 1/2 ,émincé.
Placer le tout dans le bocal.
Faire bouillir un mélange (moitié-moitié) d'eau et de vinaigre blanc.
Ajouter du thym, du persil, de l'estragon,quelques grains de poivre, 1 bonne cuiller à soupe de coriandre en grains et un peu de sel.
Remplir le bocal
Fermer hermétiquement en appuyant au milieu du couvercle.
Laisser macérer 5 jours à une semaine.
 

 

P1000663.jpgRhubarbe confite aux fraises
Non seulement c'est de saison, c'est facile, ça se prépare d'avance...mais c'est un régal !
D'ailleurs, quand y en a pour quatre......y en deux qui mangent tout !

Pour 4 personnes :

750 gr de rhubarbe
250 gr de fraises
2 oranges
4 c. à soupe de miel
8 feuilles de basilic
Poivre du moulin

Épluchez les tiges de rhubarbe et coupez les en tronçons de 3 cm ;
Prélevez une c. à soupe de zestes d'orange ;
Dans un saladier, diluez le miel dans le jus des oranges (pressées), ajoutez les morceaux de rhubarbe et les zestes et laissez mariner 2 h environ.
Préchauffez le four à th . 6/180° ;
Préparez 4 papillotes : sur chaque feuille de papier d'alu, répartissez la rhubarbe et son jus,
ajoutez quelque fraises, 2 feuilles de basilic, poivrez.
Fermer les papillotes et cuire 15 mn.
Servir tiède avec une glace à la vanille  ( à mon avis facultatif, c'est délicieux comme ça !

Nelly

 

 

P1060002-copie-1.jpg

Pomme de’terre paysanne (?)

Préparer 1kg de pommes de terre coupées en cube.

Dans une cocotte à fond épais, faite dorer pendant 5minutes 1 bel oignon et 80grs de jambon(ou bacon).

Ajoutez les pommes de terre, mélangez, salez, poivrez, parfumez de thym, de laurier. Ajoutez 12,5cl de bouillon de légumes (ou autre), couvrez et laissez mijoter très doucement pendant 25minutes.

Une fois les pommes de terre cuites, parsemez de persil haché. Servez de suite !

Une discrète cuisinière amapienne.

 

Image008.jpgChips de topinambour
Prenez vos topinambours , lavez les soigneusement , ne les épluchez pas  ( les miens viennent du panier de mon AMAP et ne sont pas traités ).
A l'aide de votre mandoline, émincez finement vos tubercules , enrobez les d'un peu d'huile et saupoudrez les de sel.
Disposez les sur votre Silpat ou votre lèche frite légèrement huilée.
Faites les dorer pendant 30 mn Th 200° ou 180° si chaleur tournante.
Maintenant il n'y a plus qu'a ........... déguster !!!!
Betteraves  à l'orange
 Recette ramenée du Québec. Depuis le "Gateau de Lise ", vous savez que j'ai renoncé à convertir les"tasses " québecqoises en onces , puis en grammes, et que une grande tasse à déjeûner, me sert de mesure de base...
- 1 tasse de betterave rouge , en cubes, égouttées.
- 1/2 tasse de marmelade d'orange
- 1 c. à soupe de fécule de maÏs (j'en avais pas, j'ai utilisé de l'arrow root
-1 c.à soupe de miel
-1 c. à soupe de vinaigre de cidre
- 1/8 de c. à thé de cannelle
-1 pincée de piment de la jamaïque (j'ai mis du cayenne)
 
Mettre les betteraves dans une grande casserole avec de l'eau légèrement salée pour les couvrir.
Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter doucement pendant 40 à 45 minutes.
Egoutter et laisser tiédir. Enlever la peau. Couper  en dés.
Dans la même casserole,  mélanger la marmelade,la fécule, le miel, le vinaigre, la cannelle et le piment.
Amener à ébullition, à feu modéré en remuant constamment.
Ajouter les betteraves , et prolonger la cuisson 3 ou 4 minutes , en remuant, pour les réchauffer et les enrober de sirop.
 
Odile, une référence, a goûté froid, a trouvé très bon, et pense que cela peut accompagner le foie gras...
Nelly
Tarte à la mousse de potiron-jambon
 
P1030915.JPGD'abord, j'ai suivi le conseil de mon amie Odile : ouvrir le frigidaire pour utiliser les trésors qu'il recèle : du jambon de Borre (j'emballe sous vide pour conserver plus longtemps sans congeler), des œufs, du gruyère...
Dans mon panier de jeudi, il y avait du potiron...eurêka !
J'ai préparé une pâte brisée (enfantin, 10 mn maxi, tout le monde connaît !)
Après avoir cuit 1/4 d'heure le potiron à la vapeur, je l'ai écrasé à la fourchette et mélangé au jambon, grossièrement haché;
j'ai fait cuire la pâte 1/4 h  piquée à la fourchette pour pas qu'elle s'énerve...
Deux jaunes d'œufs,du gruyère râpé, sel , poivre, saupoudrée de muscade et coriandre ont complété la garniture...
Pour faire mousser mon idée, j'ai battu les blancs en neige et mélangé délicatement....
Au four 3/4 d'heure  à 190°
Quoi ? ça prend des heures ? que nenni ! pendant que la pâte cuit, vous préparez la garniture, et pendant que la tarte cuit...vous lavez le matériel
Elémentaire !
Quel goût ça a ?
Franchement...j'en sais rien ! Mon goût et mon odorat bénéficient d'un CDI en "no comment"depuis un certain temps...
J'attends mes prochaines victimes, et d'ici là, vous me donnerez peut être des nouvelles ?
Au sortir du four...ça se mange des yeux !
Nelly
Le pain d'épices de Gervaise
Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y goûter et pour les autres...
250 gr de farine T55
150 gr de sucre
1 cc de bicarbonate de soude
100 gr de beurre
180 gr de miel crémeux
150 ml de jus d'orange
1 cc d'épices pour pain d’épices (généreuses !)
1 bonne Cc de cacao amer (pas indispensable)
zeste d'1/2 orange (ou 5 gouttes d'extrait d'orange)
Faire chauffer le jus d'orange avec le beurre, le zeste d'orange et le miel et laisser tiédir
Mélanger la farine, le bicarbonate de soude, le sucre et les épices
Ajouter le mélange : jus d'orange, beurre, miel
Faire cuire 1 heure à 150° départ à four froid
Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau
Une fois le pain d'épices tiède, démouler
Mettre les ingrédients à chauffer dans le Cook'in* 3 min à 70°,  ajouter le sucre, mixer quelques secondes afin de mélanger et tiédir puis ajouter le reste des ingrédients.
Le Flexipat est à peine à moitié plein avant cuisson et juste à ras bord après.
L'orange ressort très bien et il a une consistance de fondant, vraiment très bon .
Astuce : il meilleur encore au bout de quelques jours
Je n'ai pas mis de chocolat dans celui que j'ai amené à le distribution,
*si vous n'avez pas de robot culinaire, faites cuire à la casserole et mettez-le à cuire dans un moule à manquer ou à cake...
Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau...Ne faites pas l'impasse sur les oranges fraiches, le jus de bouteille ne vous apportera pas le même gout!
Voilà, bisous
Gervaise
 
Le gâteau de Lise, recette transmise par Nelly
Lise Dubois est une québécoise « pur sirop d'érable ».
Elle vit à Montréal, où elle consacre son temps et sa passion à la reliure d'art et à la restauration de livres anciens.
Actuellement, à 76 ans et, après un quadruple pontage coronarien, elle dispose d' à peine trois mois pour effectuer la reliure (avec coffret) des douze ouvrages qui composent le « Prix du Gouverneur ». Une performance qui lui est confiée chaque année.
Sa recette ? « Le gâteau aux carottes », le préféré de la plupart des québécoises !

La voici :
1/4 de tasse huile arachide ou maïs.
2 tasses de sucre
4 œufs
3 à 4 tasses de carottes râpées
2 tasses de farine
1 cuillère à thé de sel
2  «          «       cannelle
2  «          «      bicarbonate
2  «          «      poudre à lever
2  «          «     muscade
1  «          «    extrait de vanille
1 tasse de noix hachées (pas mixées : elles collent )

Mélanger tous les ingrédients. Cuire à 350° F. pendant 45 min à 1 heure

Glaçage :
1 livre de sucre glace
150 à 200g de fromage blanc à tartiner
4 cuilleres à thé de beurre
2   «           «  d'extrait de vanille
2 cuillères à soupe de lait
Étaler sur le gâteau refroidi et mettre au frais.

Lise m'a gentiment indiqué qu'une tasse correspond à 8 onces !
Elle m'a même donné une réglette précisant que 8 onces = env. 225 g;
Quand ma tête a trop chauffé sous les calculs, j'ai pris une tasse à déjeuner comme dénominateur commun...et le résultat est arrivé sur la table de la ferme....
Je ne raffole pas de sucre et réduis les indications d'un tiers quand je le fais.
J'ai décidé que 350° F, c'était à peu près 175 ° C
Voilà, vous savez tout...Bonne confection et bonne dégustation !
Et merci, Lise!
 
Colombo métropolitain d'hiver

Il y a quelques semaines nous avons eu des carottes et des navets dans notre panier.

J’ai juste adapté ma recette de colombo antillais à mon panier amapien et aux épices et herbes que j’avais dans mes placards.

 

Pour 6 personnes

Préparation 30 mns, marinade 30 mns, cuisson, 1 heure

1,5 kg de viande de porc en morceaux ( échine p.e ), 2 oignons, 6 carottes, 3 navets, 3 pommes de terre, 3 gousses d’ail, ciboulette, persil, 1 branche de thym, 1  branche de coriandre, 2 clous de girofle, 2 c à soupe de poudre à colombo, 5 cl de vinaigre, huile, sel, poivre

Faire mariner la viande pendant 30 minutes dans un mélange de vinaigre, ail( 2 gousses),  poivre et sel.

Pendant ce temps, peler et couper les légumes en gros morceaux.

Dans une cocotte faire revenir dans l’huile les oignons, le reste de l’ail, les clous de girofle, la ciboulette, la coriandre et le persil.

Ajouter la viande et le thym . Laisser dorer la viande.

Ajouter de l’eau chaude dans la cocotte pour juste couvrir la viande. Laisser bouillir.

Délayer la poudre à colombo dans un peu d’eau chaude et l’ajouter dans la cocotte.

Mettre les légumes  dans la cocotte.

Laisser mijoter à feu doux pendant environ 1 heure en remuant de temps en temps.

 

Rectifier l'assaisonnement.

Servir bien chaud.

 

Ce plat peut se préparer à l'avance sans problème, bien pratique quand on reçoit ….
Famille Tilmant


P1080186-1.jpgSoupe à l'ail
Cette semaine, la famille Ruhant s'est léchée les babines avec...une soupe  à l'ail !
L'ail, il paraît que c'est bon pour le coeur et contre le cholestérol...(ndt !)
En plus c'est facile :
1 grosse pomme de terre, une bonne livre de carottes, 3 têtes d'ail, si on veut, un cube de bouillon. C'est tout ! (enfin, eau sel poivre...)
Attention, précise Isabelle, pour la digestibilité il faut ôter le germe de toutes les gousses d'ail.
En fin de cuisson, mixez.  
C'est un régal, foi d'Isabelle !
Nelly
 
057.jpgA la demande de Madame Ruhant et pour les amapiens chanceux qui ont participé au ramassage des carottes, et qui, à cette occasion, ont découvert une étrange courge appelée "Butter Nut" (noix de beurre en français), je vous partage ma découverte ; ... c'est étrange, c'est bon et c'est joli !
D'accord, c'est encore une soupe, mais ... j'adore les soupes !
 
Crème de Butter Nut aux pommes
- Préparer : La belle courge butternut, un oignon, une pomme, du bouillon de poule (2L), de la ciboulette.
- Eplucher le Butternut, c'est l'étape la plus difficile car la peau est très dure et la chair difficile à couper. Retirez les pépins avec une cuillère puis coupez le tout en gros dés.
Coupez en gros les oignons et la pomme.
Faites cuire à feu moyen les oignons dans du beurre. Essayez d'obtenir une légère coloration des oignons, sans les laisser carameliser.
Une fois que la légère coloration a été obtenue, vous pouvez mettre les pommes et le butternut dans la casserole. Puis ajoutez de l'eau jusqu'a ce que cela couvre (environ 2L), ajoutez le bouillon de poule et une demi cuillère à café de sel. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter pendant 30 minutes.
Dés que votre butternut est bien mou, mixez le tout pour obtenir une bonne consistance de soupe bien crèmeuse (à ce moment vous pouvez rajouter un peu de bouillon pour la consistance voulue). Rectifiez l'assaisonnement avec du sel et du poivre.
Avant de servir, préparez des petites allumettes de pommes et votre ciboulette pour décorer.
Bon appétit ! 
Fabienne C.

Brioche au butternut
150g de purée de courge
200g de farine
125g de beurre
75g de sucre roux
des noix
3 oeufs
1 jaune
1 pincée de sel
20g de levure de boulanger (delayer avec 2 cuillères à soupe d'eau tiede et 1 pincée de sucre)
1 cuillère à soupe de crème épaisse
1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

Travailler le beurre et ajouter la purée, la farine, les oeufs, le sucre, la levure, le sel. On obtient une pâte semi liquide que l'on va laisser reposer au frigo de 6h à une nuit, couverte d'un linge (doit doubler de volume). Retravailler la pâte (relle tombe), laisser reposer à t° ambiante 2 à 3 h. Verser dans un moule à cake, badigeoner au pinceau avec la crème et le jaune d'oeuf pour dorer. Enfouner dans un four froid, cuire 30 à 35 minutes four 6 (160°).
Lise D

Soupe Bruxelloise
Voici une savoureuse recette de soupe Bruxelloise, elle étonne par sa légèreté !
500grs de choux,
50grs de farine pour 1L de bouillon
1 petit pot de crème fraîche
1 jaune d'oeuf
1 pointe de muscade, du sel et du poivre

 Après avoir nettoyé les petits choux, les blanchir 10 minutes à l'eau bouillante salée. Les égoutter et les faire sauter dans du beurre, il doivent prendre une légère couleur. Les saupoudrer de farine et mouiller avec du bouillon (cubes de volaille c'est bien). Saler, poivrer et ajouter une note de muscade pour égayer. Laisser cuire 1 heure à petit bouillon (20 min en cocotte) Passer au mixer. Au moment de passer à table, mélanger 1 jaune d'oeuf et 1 petit pot de crème fraiche, et mélanger à la soupe ! A partir de là, ne plus laisser bouillir.
Servir avec des croutons
Bon appétit!
Fabienne C
 
Bettes façon Véro

- cuire à l'eau les côtes,

- faire revenir des tomates avec des herbes de provence,

- ajouter les côtes,

- saler, poivrer, laisser mijoter.

- Ajouter un peu de crème fraîche

Véro RB


Guacamole de fêves
C'est parti :
800 g de fêves fraîches (poids comprenant les cosses)
1 cube de bouillon de légumes
2 gousses d'ail (que j'ai remplacées par un demi oignon vu qu'on en a à profusion !)
10 cl huile d'olive
tabasco
piment d'espelette

Ecossez les fêves
Plongez les 2 min dans de l'eau bouillante salée.
Egouttez-les et rafaichissez-les sous l'eau froide
Retirez les peaux
Faites bouillir 25 cl d'eau avec le bouillon cube emietté
Ajoutez les fêves
Dès reprise ébullition, laissez cuire 8 min
Egouttez en conservant liquide cuisson
Mixez l'oignon sur les fêves
Laisser refroidir
Mixez-les avec 25cl (un verre) de bouillon et l'huile d'olive
Ajoutez quelques gouttes de tabasco et du piment d'espelette
Mettre au frais 1h minimum

à déguster à l'apéro avec des Pringles, sur du pain grillé, sur rondelles de chorizo, avec carottes en petits bâtons crus ou laissez parler votre imagination.....

Vous m'en direz des nouvelles !
Stéphanie M

Courgettes à la brousse
(brousse = fromage frais de brebis, ce peut être fromage frais de chèvre, ou fromage blanc)
 pour 6 personnes :   
-6 courgettes
-250 g de brousse
-2 oeufs
-2 oignons nouveaux
-3 cuillers à soupe de : ciboulette, basilic, persil, menthe, ciselés
-50 g de parmesan
-2 cuillerées d'huile d'olive
 
Pour le 28 Juin, une copine m'avait apporté la veille un bouquet de coriandre toute fraîche, j'ai donc supprimé basilic et menthe pour privilégier cette aromatique que j'adore. La vraie recette, c'est pas mal non plus !
Bon, on y va, dirait notre Cocotte préférée :
Couper les courgettes en deux et prélever la moitié de la chair, saler et laisser dégorger 20 mn
Hacher la chair prélevée et mélanger avec tous les ingrédients. Farcir .
Cuire à four moyen (env.160°)  30 mn
Manger tiède ou froid.
Nelly T

Crémant Amapien
Les fraises et la rhubarbe, coupés en petits morceaux, ont macéré pendant 24 h dans le sucre avec 2 cuillères à soupe de gin. Le crémant est versé dessus  au moment de servir.
Nelly T

 

Pintade à la rhubarbe
Lors d'une récente distribution, Léna m'a fait rêver en évoquant de la pintade à la rhubarbe... jamais entendu parler de ça !
j'ai fait rôtir ma pintade à four doux (130°) pendant 3 heures = conseil d'un connaisseur, moelleux garanti.
J'ai fait compoter la rhubarbe avec du sucre de canne non raffiné...il a naturellement un petit goût de caramel...
En fin de cuisson , compote délayée dans le jus de cuisson de cette honorable bête, arrosage, et 10 mn de plus au chaud couvert de papier alu...
un petit morceau de bonheur en culotte de velours !
Tu fais comment, toi, Léna ???
Nelly T

Taboulé libanais
Ingrédients (pour 5 personnes) :
- 4 grosses tomates fermes
- 1 botte d'oignons verts
- 2 bottes de persil PLAT
- 1 botte de menthe fraîche
- 1 petite poignée de boulghour brun moyen (blé concassé)
- 1 citron
- 3 cuillerées d'huile d'olive
- 2 pincées de sel

Préparation :
Avant de commencer mettre une poignée de boulghour dans un bol d'eau pendant 15 mn et laisser ramollir.
Laver et équeuter le persil, puis le couper au couteau (ou aux ciseaux si l'on préfère).
Répéter l'opération avec la menthe, vous devez obtenir des feuilles d'1 cm environ.

Mettre le tout dans un saladier.
Couper les oignons verts très fins, les tomates en petits dés, et mettre le tout dans le saladier.
Lorsque le boulghour ne croque plus, le sortir de l'eau, et le presser entre les mains pour l'essorer. Le mettre dans le saladier avec le reste.
Assaisonnement : presser 1 citron entier et arroser le contenu du saladier. Ajouter le sel et les 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.
L'aspect du taboulé doit être brillant, pour indiquer qu'il y a suffisamment d'huile d'olive.
Nelly T

 

Haddock au beurre de cerfeuil
6 petits filets de haddock
3 grosses échalotes hachées
1 dl de vin blanc sec
2 cuil. à soupe de vinaigre de Xérès
0, 5 dl de vinaigre d'alcool
1 cuil. à soupe de vinaigre de framboise
1 dl de crème fraîche
200 gr de beurre
3/4 de litre de lait
1 bouquet de cerfeuil
sel et poivre
Faites bouillir le lait. Hors du feu, mettez les filets à pocher dans le lait pendant 4 minutes. Sortez-les et gardez-les au chaud.
Dans une casserole, versez les trois vinaigres, le vin blanc, les échalotes hachées. Portez à feu vif et faites réduire. Ajoutez la crème, laissez épaissir puis ajoutez le beurre découpé en parcelles en fouettant.
Ajoutez le cerfeuil haché, salez, poivrez. Servez ce poisson accompagné de la sauce, de pommes à l'anglaise et de carottes vichy.
Nelly T.

Tourte à la rhubarbe
Vous épluchez la rhubarbe, vous la coupez en tronçons.
La rhubarbe jeune n'a pas besion d'être épluchée. Mais bon..., les fils, c'est pas terrible.
Vous beurrez une tourtière, vous déposez du sucre et la rhubarbe. Vous pouvez ajouter des morceaux de pommes.
A côté, vous mélangez 50 g de farine, un ou deux oeufs, du sucre et du lait. Et vous versez ça sur la préparation. Vous passez au four (th.150°c) pendant une trentaine de minutes. Et vous servez ça encore tiède avec une petite cuillère de crème.
Odile B.


Les petits toasts aux fanes de radis d'Isabelle R.
A la première distribution de légumes, Isabelle Ruhant avait préparé des petits toasts avec les fanes de radis !
Elle nous a donné en quelques mots sa recette de toasts.
Vous faites cuire les fanes de radis comme des épinards, vous les mixez et vous les mélangez à du fromage frais type Saint-Morêt, vous salez et vous poivrez.
Isabelle R.


Deux petites recettes d'épinards en salade. Une autre manière de manger des épinards pour oublier ceux que les cantines ont (souvent) maltraités, ébouillantés et servis avec l'eau de cuisson.

Salade d'épinards au roquefort et aux noix

C'est mieux avec de jeunes pousses mais on peut confectionner de délicieuses salades avec des feuilles d'épinards. Il suffit après les avoir lavés et équeutés, de les couper en fines lanières. On réalise une sauce froide au roquefort, en mélangeant le roquefort à de la crème fraîche liquide, on ajoute un tout petit peu de sel et du poivre. On installe les épinards sur l'assiette, on décore de cerneaux de noix et on ajoute la sauce.

Les quantités ? Il faut peu d'épinards pour obtenir une salade volumineuse étonnamment rassasiante. Plus ou moins de roquefort, selon votre goût. Le but est de réaliser une sauce qui nappe les épinards. On peut y ajouter un peu d'huile de noix, mais aussi utiliser de la "crème fraîche" liquide allégée (plus liquide et… tellement moins crème fraîche)

Salade d'épinards aux foies de volaille

On prépare les épinards comme pour la recette précédente. On fait revenir les foies de volaille à la poêle dans un peu d'huile (ou de beurre) on les saupoudre de curry. Quand ils sont cuits on déglace la poêle au vinaigre de framboise (c'est meilleur avec du vinaigre balsamique de framboise, difficile à trouver) On verse le tout très chaud sur la salade d'épinards et on mélange. On peut ajouter une sauce faite de fromage blanc (à 0% ? Si vous voulez !) et de vinaigre de framboise, bien battue pour la rendre mousseuse.

Et bon Amappétit !
Marc

Gratin de navet
Ce vocable, résolument péjoratif, stigmatise souvent un film ou un spectacle, considérés comme complètement ratés. Que nous a t-il fait ce malheureux légume, dont les magnifiques feuilles débordaient fièrement des paniers ...(ce sera encore le cas la semaine prochaine !) Lié à une alimentation de guerre, comme rutabaga et topinambour, qui ne servent pourtant pas à désigner une disgrâce...?
Si quelqu'un a une réponse...merci ! "Souvenir...souvenir..." A une époque où je vivais en internat, la cuisinière servait, certains soirs, un gratin de navets. Tollé général !!! moi, je me régalais...

P1060580.jpgPour les aventureux, voici la recette :   Des navets, cuits à l'eau où à la vapeur (pour les nouveaux, ce doit être mieux...) associés à des oeufs durs coupés en deux Le tout couvert de sauce béchamel et gratiné au four.    c'est tout ! Je ne suis même pas certaine qu'ils doivent être cuits d'avance : ils cuisent vite...
Grâce à l'amap, cela me donne envie de les retrouver !       
Nelly T.



Brandade de haddock
Pour 6 personnes
1 haddock
2 grosses pommes de terre
5 dl d'huile d'olive
2 cuillerées à soupe de crème fraîche
2 gousses d'ail
1 pointe de muscade râpée
1 pincée de cayenne
1/2 citron vert
croûtons frits
tapenade
1, 5 litre de lait

Faites dessaler le haddock 10 h dans le lait froid. Rincez-le et épongez-le.
Faites-le cuire à l'eau froide avec les deux pommes de terre épluchées et coupées en 8 morceaux. amenez à ébullition et laissez frémir 4 mn. Egouttez le poisson, continuez la cuisson des pommes de terre jusqu'à ce qu'une lame de couteau les transperce facilement. Epluchez et mixez l'ail, réservez. Pressez le jus de citron, râpez la muscade, faites tiédir l'huile au bain-marie. Epluchez et effeuillez le haddock, mixez-le avec les pommes de terre cuites. Transvasez le purée obtenue dans une cocotte légèrement huilée. Portez sur feu très doux. Ajoutez 1 cuillère à soupe d'huile tiède, travaillez à la cuillère en bois, vigoureusement, pour bien absorber toute l'huile. Versez petit à petit en tournant comme pour une mayonnaise, sans cesser de remuer. Ajoutez la crème fraîche, cuillerée par cuillerée. Vous devez obtenir une purée homogène, onctueuse et bien lisse. Ajoutez alors l'ail réservé, la muscade, le cayenne, remuez encore puis ajoutez plus ou moins de citron selon votre goût. Servez bien chaud avec les croûtons frits, tartinés de tapenade.
Cette brandade peut s'accompagenr de deux tiers de vert de blettes et d'un tiers d'épinards pochés, hachés grossièrement puis légèrement passés dans la crème.
Neely T et les fiches-cuisine de Elle


P1060016-copie-1.jpgSoupe poireaux cannelle

une petite recette toute simple, parfumée et .. light !
 
Pour 1 belle botte de poireaux,
Tronconnez les blancs et les beaux verts,
Faites-les suer dans un peu de beurre et de sel,
Ajoutez 1,5l de bouillon de volaille,
Parfumez à la cannelle en poudre, poivre.
Laisser bouillonner 10 à 15 min, mixez et vérifiez le sel.
Servez avec un peu de crème
Fabienne C


Epinards
Lavez et égouttez bien les épinards. Faites chauffer un mélange d'un litre environ eau et lait salé et poivré, à proportions égales. Plongez-les dans ce mélange frémissant, tassez les épinards avec une cuillère, laissez cuire doucement 3 ou 4 minutes. Egouttez-les et servez-les sans attendre sans rien ajouter. C'est du velours.
Nelly T

Partager cette page
Repost0

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche