Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 16:24

Feuille de chou

De l’AMAP Lomme de terre

Janvier 2020

 

Bonne année, Bonne santé,

et tout plein de légumes dans l’année, des verts, des rouges, des jaunes, des marrons, des oranges, des noirs, des bleus, heu non pas des bleus…

Après la trêve des fêtes, c’est déjà reparti.

 

Fidèles au poste, Patrick pour les légumes, Delphine pour les œufs, Anne et Benjamin pour le pain, Franck et Agathe pour les produits laitiers, ils n’ont de cesse de nous combler.

Ce numéro sera consacré aux poireaux car vive les poireaux !

Petite leçon de culture des poireaux.

 

 

A cette époque de l’année, les légumes de garde ou légumes racines sont stockés en chambre froide afin de les conserver pendant 4 mois dans leur terre pour éviter le dessèchement.

Je me rappelle Maryse D. m’avait dit avoir conservé ses légumes en les mettant dans la terre de son jardin et en les recouvrant d’un peu de terre et de feuilles. Pas bête, mais attention au gel !

Les légumes ont tous étaient récoltés, (carottes, pomme de terre, betteraves, céleri.) souvenez-vous des chantiers !

Quant aux poireaux, panais et topinambours ils sont restés en terre car ils ne craignent pas le gel, Patrick et Isabelle les récoltent au fur et à mesure des distributions.

 

L’histoire des poireaux racontée par Patrick 

Il était une fois la saison des poireaux. Comme vous pouvez le constater, cette année les poireaux sont magnifiques. Pour vous donner une idée, la saison dernière pour faire une caisse de poireaux, il en fallait 60, cette année, il en faut 45 !

Mais que s’est-il passé entre les 2 saisons ?

Jusqu’à cette année, Patrick et Isabelle faisaient eux même la pépinière à partir des graines. Il fallait beaucoup plus de main d’œuvre. Planter la graine, attendre 3 mois pour faire un plant sous serre, les déplanter, les trier et les replanter afin qu’ils deviennent adultes.

Aujourd’hui ils ont fait le choix d’acheter les plants prêts à planter. Cela coûte plus cher, mais si l’on met en parallèle le gain de temps pour les maraîchers, la place occupée par les plants de poireaux qui est libérée pour une autre récolte ? et la grosseur des poireaux, il n’y a pas photo ! sans compter l’arrachage.

 

Le saviez-vous ? Il existe une vingtaine de variétés de poireaux !! Alors comment a été choisie la variété de nos poireaux ? Patrick et Isabelle se font accompagner et conseiller par Norabio.

NORABIO est une coopérative de producteurs BIO des Hauts-de-France qui répond aux besoins des agriculteurs BIO de la région. Norabio est née en 1998 de la volonté d’un groupement de producteurs bio de la région Hauts-de-France.
Devenue coopérative en 2000,
Norabio a pour objectifs :
      -
Organiser et faciliter les achats en termes d’intrants, de semences et de plants autorisés dans le cahier des charges de la bio. 
      -
Permettre l’échange et la concertation indispensable à une croissance responsable de la BIO en région. La coopérative permet de sécuriser le développement de la production.
      - Et enfin de permettre aux producteurs de
garder la maîtrise des négociations commerciales, par la valorisation de toutes les productions régionales dans des circuits bio (marchés de gros, restauration collective et commerciale, magasins, particuliers)

 

 

Et cette photo c’est un petit clin d’œil au vin chaud, et pour vous dire que nous serions ravies d’élargir l’équipe de la feuille de chou.

Hélène et Marie Eve

 

Pour la recette du vin chaud nous vous invitons à aller sur le blog de Odile Bazin : lacocotte.nordblogs.com

 

Et on peut cuisiner avec nos poireaux : des tartes ou flamiches de poireaux (tarte fermée), des soupes, des poireaux à la vinaigrette, un pot au feu…et bien d’autres recettes encore.

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche