Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 08:51

- Alors Patrick, tu prévois quoi pour les semaines à venir ? Tu démarres par les bonnes nouvelles, tu veux bien ? Les betteraves ? Ça va, les betteraves ?

- Ben, y’aura plein de betteraves rouges. On a abandonné les crapaudines, l’essai n’a pas été vraiment concluant, la variété qu’on avait choisie donnait des légumes mal formés et c’était beaucoup trop de travail pour trop peu de récolte.

- Et le céleri rave, ça va ?

- Oh, beaucoup mieux que l’an dernier ! Vous aurez bientôt des céléris-raves, à ne pas confondre avec le céleri vert. Suivront les poireaux, des cotes de bettes, des salades vertes, de la mâche.

Le céleri vert, on a reçu les plants le jeudi 7 et on récoltera pour la première fois dans la deuxième quinzaine d’octobre. Sur le céleri vert, y’a pas de boule. C’est pas pareil ! Attention !

L’épinard, c’est pour bientôt avec les navets.

- Et les pommes de terre ?

- La pluie a favorisé une seconde tubérisation sur les Agria. On aura peut-être des problèmes de conservation. Pour l’instant, on les ramasse à la semaine. A partir de maintenant on ramasse les pommes de terre de garde, on va les stocker à l’abri du gel et de la lumière de l’automne à la fin de l’hiver.

C’est sûr, les récoltes seront meilleures que l’an dernier, je ne suis pas devin mais ça, je peux l’affirmer.

- Et les courges ?

- Les courges, c’est une année-record !

- Et les concombres ?

- Les concombres ? Alors là ! cette année, ce sera l’année des concombres ! Vous vous en êtes aperçus, non ? Le mois de juin a été très chaud et comme les concombres ont besoin de beaucoup de chaleur, ils ont été servis. 50 cm de hauteur de plus que l’an dernier ! Tutorés sur un fils, ils ont grandi, grandi, grandi et comme la plante a bien grandi, elle donne plus de fruits !

- Et les poivrons ? Comment ils vont, les poivrons ?

- Bah, année normale, pas de surprises particulières ! On n’a pas eu plus de fruits que d’habitude.

- Et les tomates ? Hein, les tomates ?

- Ben, pour les variétés anciennes, la merveille des marchés, la San Marzano, la Golden Jubilé…, on en a mis moins que les années précédentes, elles sont bonnes mais elles sont très fragiles.

- Et Patrick, cette année tu vois des mauvaises surprises ?

- Oh, les courgettes, on a perdu un lot complet de semis, ça représente une plantation ! On met entre 200 et 250 pieds par plantation. On démarre la graine et on met en godets. Quand on a atteint 4 feuilles « vraies » et 2 cotylédons, on plante en pleine terre quand la plante fait 10 cm de haut. Mais là, on a eu une attaque d’oïdium*…

- Et les oignons ? Mauvaise surprise aussi ?

- Oui, ce ne sera pas une bonne année. L’absence d’eau n’a pas permis l’enracinement du bulbe.

On apprend tous les ans, on s’adapte ! Nous avons beaucoup changé dans nos pratiques culturales.

Avant, on labourait. Maintenant on bêche et on met plus d’engrais verts. Avec le labour, on retourne le sol et tout ce qui se trouve en dessous se retrouve au-dessus.

Avec le bêchage, on ne retourne pas complètement son jardin, on l’ameublit. Au final, on a un sol beaucoup plus souple, un sol qui ne fait pas de mottes, qui permet un enracinement plus facile. La faune du sol ne se retrouve plus en dessous. Les vers de terre, les carabes, les insectes mangent les vermines et les pucerons et ça, c’est bon pour le sol.

- Dis, Patrick, comme tu parles bien ! Et comment vois-tu l’année qui vient ?

- Alors là, je suis incapable de te le dire. Si j’étais Elisabeth Tessier, si je savais prédire l’avenir, je ne serais pas là à te répondre, je serais sous les tropiques, à me dorer la pilule avec tout l’argent que je gagnerais. Mais ça, tu ne l’écris pas, Isabelle va encore dire que je dis des bêtises !

Photos : Jean-Bernard T

Textes, montage-photos et mise en page : Odile B

 

*Maladie causée par des champignons qui s’attaquent aux salades, courgettes, tomates…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de Lomme de terre
  • : AMAP créée à Lomme, Nord, regroupant 80 consomm'acteurs et des maraîchers
  • Contact

Recherche